Accueil Emploi Quel est le salaire d’un médecin spécialiste ?

Quel est le salaire d’un médecin spécialiste ?

La rémunération des médecins est un sujet complexe avec de nombreux contrastes. Ces disparités peuvent s’expliquer en fonction de l’emplacement des professionnels de la santé, mais aussi du statut juridique choisi. Vous souhaitez savoir quelles spécialités sont les plus rémunératrices ? Mais surtout, pour quelles raisons les revenus sont-ils si divers ? Medelse vous propose un dossier complet et détaillé. Déchiffrement.

Dans le monde médical, toutes les spécialisations ne se comparent pas sur le bulletin de salaire mensuel. Pour comprendre la rémunération qui régit la profession médicale, voici une présentation des caractéristiques salariales d’un échantillon de médecins.

Lire également : Où travailler en France 2020 ?

Rémunération du médecin généraliste

Le médecin généraliste peut être rémunéré en vertu de deux lois distinctes, voici les deux options suivantes :

Dans Liberal

  • Estimations de salaire pour un médecin généraliste débutant 4.500€ net/mois , soit 54 000€ net/an.
  • Après 10 années de carrière, le médecin généraliste peut atteindre : 6 500€ net/mois , équivalent à 78 000€ net/annuel1.

De ce revenu doit être déduit tous les salaires liés au secrétariat, les cotisations sociales, le loyer du cabinet médical… Selon le Daily du Médecin, le revenu imposable des généralistes libéraux s’élevait en moyenne à 87 775 euros en 2018.

Lire également : Comment déclarer les heures non travaillées à Pôle emploi ?

Médecin généraliste et contrat à long terme

En ce qui concerne la rémunération salariale d’un médecin généraliste, la rémunération mensuelle moyenne est estimée à 5 000€ net/mois . Ces données sont indicatives et varient en fonction de la durée du service du praticien, de la structure dans laquelle il opère, mais aussi de la situation géographique. Compte tenu de tous ces éléments, la rémunération du médecin généraliste en salaires fluctue entre 3 700 et 6 500€ net/mois .

Le cardiologue

Tout comme le médecin généraliste, le cardiologue peut travailler dans un long contrat, c’est-à-dire en tant qu’employé. Il peut également adopter un autre système de rémunération, rémunéré sur une base quotidienne.

  • Jeune cardiologue pratiquant dans le secteur public, ainsi que dans les milieux hospitaliers, gagne env. 3,900€ brut par mois . Il peut atteindre 7 000€ à la fin de la carrière , quand il a grimpé tous les rangs.
  • Lorsque le cardiologue travaille dans un libéral, dans sa propre pratique ou dans une clinique privée, il est payé pour la rémunération à l’acte. Dans ce contexte, il perçoit un salaire plus élevé qui est 8 500€ à 9 000€ brut par mois .

La rémunération des gériatres

Ces spécialistes s’occupent de problèmes de santé liés spécifiquement au vieillissement. Ils pratiquent soit dans l’EHPAD (Institution d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), soit dans les hôpitaux, mais aussi à domicile.

Gériatrie et le salaire

Ce professionnel de la gériatrie travaille avec des personnes âgées. Il exerce principalement dans le travail salarié, bien que la gériatrie libérale tend à se développer de plus en plus. Lors de la pratique à l’hôpital, le médecin a le statut de praticien hospitalier, admis par concours. Dans ce cas particulier, le système de rémunération est fondé sur des étapes.

Le traitement brut annuel pour cette spécialité médicale s’élève à 46 000€ dès la première étape. Au dernier niveau, il est proche 83 000 €2 , à un poste à temps plein.

Rémunération d’un médecin coordonnateur

Cette spécialité contient quelques particularités. La rémunération des médecins coordonnateurs varie en fonction du statut juridique de l’institution dans laquelle il opère et de son ancienneté. Son salaire est donc basé sur la grille d’index ou sur la convention collective nationale qui régit sa structure d’accueil.

Au début de sa carrière, ce praticien reçoit en moyenne un modification du salaire annuel entre 45 000 et 60 000€ brut . Ce chiffre varie en fonction de son expérience, de l’importance de la structure, de la convention collective de la branche. Le salaire est à peu près le même s’il pratique dans le secteur privé.

A noter

Les spécificités du médecin coordinateur : Selon les dernières statistiques fournies par DREES, près de 5 500 médecins coordonnateurs travaillent au sein de l’EHPAD. En outre, une grande majorité des coordonnateurs médecins pratiquent à temps partiel. Le médecin d’urgence

Le médecin d’urgence peut exercer sa profession dans plusieurs types d’établissements : hôpital, SAMU, SMUR.

Le salaire brut d’un jeune intervenant dans les soins d’urgence est estimé à 3 113€ brut par mois . Il peut croître jusqu’à 16 003€ en France, qui est équivalent à un salaire moyen de 9,558€ brut /mois . Ces salaires ne tiennent pas compte du paiement des impôts ni des dépenses du praticien. Pour les professions libérales, ces déductions représentent environ 60 % du revenu.

Rémunération en tant qu’ophtalmologiste

À l’hôpital public, le salaire de base est 4 150€ brut par mois . En outre, des allocations pour gardes et des astreintes sont ajoutées. Les honoraires des ophtalmologistes libéraux peuvent gagner jusqu’à 21,213 €/mois .

L’oto-rhino-laryngologiste ou ORL

3,942€ brut /mois . A la fin de sa carrière, un médecin ORL peut atteindre 20 16€ brut, ou un salaire moyen de 12,029€ brut /mois Ce spécialiste exerce sa profession dans la fonction publique hospitalière, dans des cliniques privées. Cependant, la grande majorité s’installe en libéral, un choix qui garantit une meilleure rémunération. En France, le débutant oto-rhino-laryngologiste perçoit environ . Comme le travailleur d’urgence, ces grilles salariales ne tiennent pas compte des déductions sur les dépenses et les impôts connexes.

Rémunération en tant que gynécologue

À l’hôpital public, les jeunes gynécologues sont payés entre 3 500 et 4 000€ nets par mois (primes de garde d’enfants incluses). Le salaire moyen en Liberal est 7 500€ HT . Ces chiffres ont été recueillis dans le cadre d’une étude de l’ONISEP sur la rémunération des médecins en 2018.

Les diplômés de la plupart exercent d’abord comme chef de clinique pendant une moyenne de 2 ans, avant de devenir praticien d’hôpital. L’installation libérale pour cette spécialité a généralement lieu à partir de l’âge de 40 ans. Dans cette profession, les écarts de salaire sont très importants, ils fluctuent en particulier selon que le médecin est contractuel dans le secteur 1 ou 2. Il n’est donc pas surprenant de voir une gamme de salaires qui oscille entre 4 000€ et 14 000€ brut .

L’anesthésiste

Anesthésie-réanimateur reçoit un salaire d’environ 4,150€ brut par mois , pour un débutant à l’hôpital public. En outre, des indemnités sont accordées, en particulier pour les gardiens et les astreintes. En privé, l’anesthésiste peut toucher double ou triple.

Le chirurgien dentaire

Selon les dernières statistiques de la caisse de pension (CARCDSF). Le revenu annuel moyen en 2017 d’un chirurgien dentaire, avant prélèvement d’impôt, est de 106 756€. Le coût total des dépenses a un impact significatif sur leurs bénéfices, ceux-ci représentent en moyenne 65% du chiffre d’affaires.

A noter

Particularités géographiques du dentiste Plus la présence de chirurgiens dentaires dans un département est grande, plus le revenu moyen diminue. Voir dentistes dans votre région Rémunération d’un neurologue

Les lieux d’exercice de ce spécialiste varient. Il peut exercer sa profession dans un hôpital, dans le laboratoire, dans une clinique, mais aussi dans sa propre pratique. Un neurologue perçoit 2 300€ au début de la carrière . Il peut atteindre jusqu’à 9 000€ brut par mois en fonction de son lieu de pratique et de son ancienneté.

Le radiologiste

Le salaire du radiologue dans le public

Lorsque le radiologue exerce dans un hôpital public en tant que débutant, son salaire est proche de 4 150€ brut . En plus de ces dernières, des allocations pour gardiens et des astreintes sont ajoutées.

Rémunération dans le secteur privé

La radiologie est l’une des spécialités les plus rémunératrices : jusqu’à quatre fois plus que dans le public. Cela peut alors atteindre 108.477 €/an en moyenne, c’est-à-dire 9 040 €/mois .

Bons arguments pour recruter des praticiens

La rémunération des médecins est naturellement l’un des éléments essentiels lorsque vous recrutez vos praticiens et il n’est pas toujours évident de déterminer. Au-delà de la rémunération, le projet de santé et l’organisation de la structure joueront également un rôle déterminant dans le choix du praticien, il est important que vous puissiez les mettre en avant pour renforcer votre attractivité.

Medelse vous accompagne dans vos recrutements et vous aide à assurer le remplissage de vos équipes médicales tout au long de l’année. Avec la plus grande communauté de praticiens disponible en France, nous mettons votre projet en avant avec nos praticiens et vous donnons accès à des profils vérifiés, disponibles selon vos critères.

En savoir plus sur Medelse

1Chiffres fournis par DREES. 2 Sources de pôles Emploi.

ARTICLES LIÉS