Accueil Actu Comment remplir la déclaration de revenus 2019 pour les auto-entrepreneurs ?

Comment remplir la déclaration de revenus 2019 pour les auto-entrepreneurs ?

Le nombre de redressements fiscaux chez les autoentrepreneurs augmente de jour en jour. Cela s’explique par les erreurs administratives commises lors du remplissage de la déclaration d’impôts sur le revenu. Pour éviter cela, nous présentons aux autoentrepreneurs les étapes à suivre pour remplir la déclaration de revenus 2019.

Identifier le mode d’imposition

Vous devez vous poser une question primordiale. Elle concerne votre mode d’imposition. Si vous avez opté pour le prélèvement libératoire, cela signifie que vos revenus ont déjà été ponctionnés. Malgré cela, vous devez remplir la déclaration d’impôts. En effet, dans la fiscalité, il y a un calcul spécifique qui est réalisé pour les autoentrepreneurs en couple et ceux ayant d’autres sources de revenus. Ce calcul est susceptible de faire monter l’impôt sur le revenu, mais la case doit être obligatoirement remplie sous peine de sanction.

A découvrir également : Quelle est la différence entre un contrat CDD et CDI ?

Par contre, si vous optez pour le régime normal, cela signifie que vous n’avez pas encore payé l’impôt. Dans ce cas, vous devez remplir une autre case sur la déclaration de revenus. La conséquence directe est la fiscalité sur l’avis d’imposition.

Déterminer la nature de vos revenus

La nature de vos revenus selon le fisc dépendra de vos activités. Pour certains, ce serait des bénéfices non fiscaux (BNC) et pour d’autres, ce serait des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Vous devez être en mesure d’identifier lequel de ces deux éléments vous concerne. Dans le premier cas, c’est-à-dire si vous percevez des BNC, alors vous avez un abattement sur impôt de 34 %. Par contre, si vous percevez des BIC, vous aurez 50 % d’abattement pour les locations meublées et les prestations de services. Cette réduction peut parfois aller jusqu’à 71 % pour la vente de marchandise.

A voir aussi : Comment faire un CV pour un débutant ?

C’est la nature de votre activité qui permettra à l’Urssaf de vous enregistrer comme BIC ou BNC à l’inscription. Les BIC regroupent les activités commerciales, industrielles, artisanales et les prestations de services. Les activités libérales, les professions intellectuelles comme traducteurs et conseillers d’entreprise sont des éléments inclus dans les BNC.

Déclarer les impôts sur le revenu

Il est obligatoire pour les autoentrepreneurs de remplir la case qui concerne le montant total du chiffre d’affaires de l’année précédente. Ainsi, en tenant compte de ce montant et du prélèvement libératoire payé, le fisc fera le calcul des abattements. Il est important que le montant écrit soit juste et sans possibilité de déduction de charges pour l’impôt. Il s’agit de la limite de l’autoentrepreneur.

Les cases à sélectionner pour le prélèvement libératoire

Pour les entrepreneurs qui choisi l’option prélèvement libératoire, ils doivent remplir trois cases dont 5TA, 5 TB et 5TE. En effet, la case 5TE concerne ceux qui vendent des marchandises, avec un abattement de 71 % avec BIC. La case 5TB concerne beaucoup plus ceux qui offrent des prestations de service avec 50 % d’abattement (BIC). Quant à la case 5TE, elle est destinée aux personnes qui ont des bénéfices non commerciaux.

Les cases à remplir pour le régime normal

Les cases à remplir dans ce cas sont : 5 KO, 5KP et 5HQ du formulaire 2042C-Pro. La case 5 KO concerne ceux qui font la vente de marchandises. La case 5KP concerne les prestations de services et la case 5HQ est pour les bénéfices non commerciaux.

ARTICLES LIÉS